Présentation exercice de santé

"Permettre l’émergence de nouveaux circuits Si le cerveau peut autant recevoir un mouvement réalisé

physiquement ou un mouvement mental Le pouvoir de l’imaginaire est un facteur important en médecine. Il peut

produire les maladies chez l’homme et il peut les guérir. " Paracelse (1493-1541).


Expériences :

  • Auprès d’enfants (école).

  • D’adultes (Association « Être et Partage »)

  • D’hommes sortants de prison en placement extérieur (Ferme de Moyembrie)

  • De personnes âgées (EHPAD de Coucy).

  • Par ailleurs, dans le cadre d’accompagnement en soin de Shiatsu, il est conseillé également des pratiques d’exercices de santé journalières.

  • Quotidiennement, de façon personnelle, la personne certifiée étant ainsi partie prenante et témoin.


Démarche :

Développer cette activité auprès des personnes fragilisées (ou non ), en besoin de bien-être ou en situation d’handicap comme en prévention est un objectif qui fait sens dans ma démarche.


Mes expériences professionnelles d’éducatrice spécialisée et de professeur des écoles (voir curriculum vitae) couplées par mes études en médecine chinoise (versant neuro-sciences)  diététique et exercices de santé, constituent un socle

pluridisciplinaire solide.


Modalités :

Groupe de 8 à 12 personnes, une heure de pratique.


Les exercices :

Ils sont basés sur des mouvements simples, la conscience du mouvement et la respiration. Cette pratique

s'exerçant en position assise, couchée ou debout, s'avère être très adaptable. Souple par ailleurs au niveau du

mode d’apprentissage des exercices (explicitation, mimétisme...)


Ce "triangle" (mouvement, conscience du mouvement, respiration) a une action tant préventive que

curative sur la santé. Elle fait partie d’une approche globale de la personne (corps/esprit/conscience).

Chaque personne peut se les approprier dans sa vie quotidienne et cela constitue alors son "bagage"

personnel et responsable.


Contenu :

Pluridisciplinaires, les exercices de santé prennent appui sur la méditation, la visualisation, le Do-in (auto-

pression simples, stimulation du système nerveux central), la sophrologie (respiration, lâcher prise),

méthodes Vittoz, Feldenkraïss, Sotaï..., le QI-gong (mouvement doux et amples centré sur le capital

vertébral et articulaire, oxygénation, respiration contrôlée). Toutes ces « traditions » rejoignent des activitésd'ancrage (attention, concentration, renforcements des interconnexions cerveau/corps pour réguler le

système nerveux et la circulation) et prennent appui sur la médecine traditionnelle chinoise et japonaise.


Les objectifs :

Objectif général : amorcer, entretenir et renforcer les capacités physiques, mentales et sociales tant

pour des troubles émotionnels récurrents que pour des pathologies diverses et des déficiences de

terrain.


Objectifs spécifiques :

Connaissances du corps : squelette, organes et mécanisme respiratoire.

Améliorations des capacités sensori-motrices par une meilleure maîtrise de son corps et la

connaissance de son fonctionnement : coordonner, contrôler des parties différentes de son corps, maîtriser

de plus en plus son équilibre.

Apprendre par observation, imitation, imprégnation des gestes, attitudes et postures.

Apaisement, écoute, attention : s’entraîner à faire silence, à rester calme, à se concentrer.

Confiance, estime, valorisation.

Responsabilité et respect

Plaisir et goût de l’effort, focalisation de l’attention.

Transférer ses compétences dans son quotidien.

Fréquence :

-Une intervention par semaine est conseillée dans la mesure du possible.

pointShiatsu.png